Les conditions pour devenir famille d’accueil

Ne pas laisser le chiot seul plus de 3 heures

Avant l’âge de 6 mois. En effet, c’est important pour sa socialisation. Plus il passe de temps auprès de personnes, plus il deviendra proches de l’homme. Il ne faut en effet pas oublier que le but de l’AFTAA est d’avoir des chiens qui sont en constante recherche de contacts avec l’être humain.
Plus il vous accompagnera, plus il aura pris connaissance de l’environnement qui l’entoure (voiture, enfants, etc.). Dans tout les cas, n’hésitez pas à solliciter l’équipe de l’AFTAA qui pourra vous aider dans les démarches pour intégrer au mieux le chiot dans votre environnement (travail, domicile etc.).

WP_000128

Accepter de participer aux réunions de travail

Ces réunions ont lieu toutes les 3 semaines au sein des locaux de l’AFTAA. Vous pourrez ainsi rencontrer les intervenants de l’AFTAA, leur poser vos questions et faire un point avec la responsable famille d’accueil afin de faire un bilan d’étape sur le développement et le comportement du chiot.

Individuelles ou collectives, vous accomplirez tout au long de ces séances une série d’exercices autour de l’éducation du chien (rappel, obéissance, marche en laisse etc.) Ces exercices vous faciliteront la bonne en pratique quotidienne de ces différentes éléments d’éducation. Certaines sessions pourront s’effectuer au sein même des structures médicalisées afin d’habituer le chiot aux odeurs, aux bruits… de son futur environnement.

41_obeissance__000454300_1035_25012014

Disposer d’un ascenseur

Si vous habitez dans des étages élevés: le chiot en grimpant fréquemment des escaliers peut contracter des problèmes articulaires, notamment une dysplasie des hanches. Ceci impliquerait des problèmes locomoteurs qui pourraient être un frein à son futur métier.

1190-68

Etre majeur

En effet, devenir famille d’accueil implique de grosses responsabilités; l’AFTAA requière pour cela une personne majeur en tant que responsable du chien.

461861