Le rôle de la famille d’accueil

Une mission et un contrat moral

Il vous faudra garder à l’esprit que le chiot est un futur chien médiateur. Cela nécessite à la fois de la rigueur et de la douceur, tout en veillant à l’épanouissement du chiot.

IMG_0009

Cette mission vous semble immense, n’oubliez pas qu’une bonne famille d’accueil est d’abord celle qui se fait confiance et fait confiance à son chien. Pour faire de ce jeune chiot un chien médiateur efficient, vous n’aurez qu’une chose à faire : lui donner beaucoup d’amour.

Faites lui découvrir les joies de la vie de famille et les règles à respecter, multipliez les gestes affectueux ou encore familiarisez-le avec les autres animaux, les enfants, les bruits, les odeurs… Grâce à ce travail, vous socialiserez le chien et le formerez à son futur travail.

Un environnement aimant et chaleureux

Le rôle des familles d’accueil est primordial dans la formation d’un futur chien en médiation animale. Durant cette période d’environ 10 mois, le chiot va faire ses premiers apprentissages : la propreté, le rappel, les ordres de base, la socialisation etc. Il s’agit pour la famille d’accueil de participer à l’éducation d’un chien avec l’aide des équipes de l’AFTAA mais aussi de favoriser au maximum son évolution, sa socialisation au sein d’une famille aimante et chaleureuse.

Au cours de cette année, lors de réunions régulières, un suivi de l’évolution du chiot sera fait, des cours d’éducation canine seront dispensés aux familles d’accueil. Des ateliers et activités qui participeront à la socialisation du chiot vous seront suggérés. Des temps avec d’autres chiens de l’AFTAA ainsi que des temps au sein des structures médicalisées pourront être organisés (en votre présence).

20130603_104918